Bikini body : le diktat du corps parfait pour l’été

Chaque été c’est la même rengaine : « perdez 5 kilos avant l’été », « préparez-vous un corps au top pour la plage », « 3 semaines pour sculpter votre beach body »… Les magazines, médias et marques s’allient pour promouvoir les régimes express afin d’être « au top en bikini ». Une injonction aussi récurrente qu’absurde mais qui fonctionne pourtant sur des millions de gens, en particulier les femmes. Mais pourquoi tant de pression ?

DU MARKETING AVANT TOUT

La raison majeure des marques et médias pour promouvoir un corps parfait chaque été est toute simple : vendre. Vendre des conseils, vendre des cures et régimes, vendre des « produits miracles ». Chaque saison a ses codes et jouer sur le physique des gens est un moyen rudement efficace de vendre.

En soi, cela ne devrait pas. Mais cette pression collective, orchestrée par le consumérisme, finit par créer une mentalité et une peur générales : « si je ne suis pas au top à la plage, je serai nulle, j’aurai la honte, tout le monde le verra, tout le monde le pensera. » Comme je le détaillais dans mon article sur la presse féminine, le socle du marketing en terme de beauté, de mode et d’image, c’est la comparaison. Encourager les femmes à se comparer l’une l’autre, à se scruter, se commenter, à se percevoir comme des rivales, c’est le meilleur atout pour vendre. De prime abord, on ne va pas forcément se préoccuper de notre corps du quotidien sur la plage. Mais si on est sincèrement persuadée que les autres le feront pour nous et nous évalueront en fonction, on commencera à se mettre la pression, voire à évaluer les autres à notre tour.

C’est là que les marques interviennent quelques semaines avant pour « résoudre le problème » en un temps record, histoire de sauver la face. Parce que c’est bien connu, à la plage, on ne bronze pas, on ne joue pas avec nos amis ou nos enfants, on ne lit pas, on ne s’amuse pas dans les vagues… On est bien trop occupées à regarder les autres et les autres à nous regarder. Ou pas. Mais comment se défaire de ses peurs et se réconcilier avec le bikini ?

SE DÉFAIRE DE LA PRESSION DU BEACH BODY

Le corps que nous arborons fait partie de nous quelle que soit la saison. On le porte toute l’année avec fierté. Au boulot, au sport, avec les amis, en soirée, en voyage, dans l’intimité… Il n’y a aucune raison qu’un bikini le dévalorise. Certes, certaines vont argumenter : « Mais quand je suis habillée, je m’adapte à ma morphologie, j’arrange ce qui me plait moins, je mets en avant ce que j’aime, je cache ce qui me complexe. » C’est vrai, se mettre en maillot, c’est un peu se mettre à nu. C’est se défaire des astuces, des préoccupations esthétiques (mais en prenant quand-même un super maillot qui nous plait, est sympa et fun), du regard qu’on pose sur soi et de l’inquiétude du regard des autres. Et ce qui est super là-dedans, c’est qu’on est tous dans le même bateau ! Chacun se met à nu à la plage, chacun affiche son corps pour vivre l’instant présent. Vous n’êtes pas seule à affronter cette étape, vous n’êtes pas seule à avoir des insécurités. Mais vous pouvez rejoindre ceux qui choisissent de croquer la vie à pleine dent en toute saison et vous jeter à  l’eau.

Peut-être avez-vous peur de vous révéler auprès de votre compagnon/compagne, entourage… De ne pouvoir cacher certains complexes que vous maîtrisez le reste du temps, de paraître plus vulnérable par rapport à une image que vous aimez véhiculer. Mais vos proches vous aiment-ils pour votre physique ? Vos amis aiment-ils passer du temps avec vous pour votre apparence ou votre personnalité ? Avez-vous spécialement besoin que vos amis vous envient ou aient une image idéale de vous pour qu’ils vous apprécient ? Si ces questions vous font douter, peut-être est-il temps de reconsidérer vos relations et votre vraie valeur : votre entourage vous aime pour qui vous êtes et non ce à quoi vous ressemblez. La seule personne à qui vous devez plaire, c’est vous-même. Et il y aura peut-être aussi à un moment de votre vie une autre personne, chère à votre coeur, qui vous trouvera magnifique telle que vous êtes et aura envie de construire avec vous.

On parle ici d’entourage bienveillant, il est vrai que ce n’est pas toujours le cas. Certains proches peuvent parfois s’avérer toxiques ou invasifs malgré eux, parce qu’ils projettent leurs propres peurs sur vous. Rappelez-vous ce que les accords Toltèques révèlent : « ne prenez rien personnellement ». Autrement dit, ce que les autres disent de vous en dit peu sur vous réellement. Cela dit en revanche beaucoup sur qui ils sont. Si un proche ou même un inconnu critique votre corps, cela ne dit rien sur votre corps hormis qu’il n’est pas au goût personnel de cette personne-là. Cela ne dit pas qu’il est beau ou moche, que vous valez quelque-chose ou que vous êtes nulle. Non, cela indique uniquement une préférence personnelle et complètement subjective, et accessoirement une mentalité franchement irrespectueuse et abrutie. Quelle personne bien dans sa peau et dans sa vie a besoin de rabaisser les autres ? Faites confiance à ceux qui vous aiment, faites-vous confiance et rappelez-vous que les cons n’ont aucun avis qui compte et ne savent absolument rien de vous. Tout le monde a le droit d’avoir des goûts mais personne n’a le droit de rabaisser les autres alors ne vous privez pas de plage pour ce genre de personne.

Enfin, rappelez-vous que les idéaux que l’on observe dans les médias et réseaux sociaux ne sont pas la vraie vie. Les photos et vidéos de mannequins et stars des réseaux sociaux sont retouchées, posées, mises en scène. Et même s’il y a effectivement des femmes avec des corps plus proches des diktats actuels, elles représentent une minorité de personnes. Connaissez-vous tellement de femmes au physique de fitgirl ou de mannequin dans votre entourage ? En croisez-vous beaucoup dans la rue, le travail, en vacances ? Si certaines sont bien loties d’après les canons de beauté du moment, elles ne représentent qu’un tout petit pourcentage parmi une énorme variété de corps, de morphologies et de femmes. Et heureusement qu’on ne se ressemble pas toutes, que nous sommes toutes différentes avec nos propres atouts, notre charme, notre vécu qui s’exprime aussi dans notre physique.

About the author
Coach certifiée en Nutrition Naturelle, je partage ma passion pour la gourmandise, le sport et le bien-être dans une optique de bienveillance. De la Belgique à Paris en passant par New York et Rome, je ne me lasse jamais de découvrir de nouveaux délices mais je préserve un amour sans faille pour le chocolat et les frites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *