Monki lance une gamme de maillots 100% recyclés et stylés

Monki est déjà connu pour ses campagnes inclusives et ses initiatives pour le recyclage des vêtements dans ses points de vente. Cet été, la marque funky va plus loin en lançant une collection de maillots de bain issue de matériaux recyclés. Un projet qui tombe à pic pour le défi « Avril Sans Plastique » où l’on essaie de réduire nos déchets et consommer plus éthique pour les océans et la vie sous-marine. Cerise sur le gâteau : il y a des modèles pour différentes morphologies.

L’enseigne green du groupe H&M a élaboré tous ces maillots à partir de polyester et polyamide recyclés, issus de bouteilles en plastique PET et de déchets de production.  L’idée ? Refermer la boucle du circuit de consommation et réutiliser, encore et toujours, les produits de consommation pour leur donner une seconde vie. Comme pour ses précédentes campagnes, Monki a fait appel à des mannequins de la vraie vie, sans retouches. Certaines sont minces, d’autres pulpeuses, certaines ont du ventre, ou des cuisses ou sont filiformes ou avec un bonnet généreux… Elles sont également de différentes couleurs de peau, avec divers types de cheveux (lisses, roux, boucls, afros, tressés…) Pas de profil unique mais une variété de femmes qui nous permet de visualiser plus clairement ce qu’un maillot pourrait donner sur nous et nous identifier.

Pour l’occasion, la collection propose également des modèles pour différentes morphologies : taille basse, taille haute, triangles, brassières, coques, échancrés ou pas, bikini, une-pièce… Il y en a pour tous les goûts et toutes les formes mais pas pour passer inaperçue ! Monki dévoile une gamme colorée, entre tons solaires et imprimés multicolores pour des vacances qui pulsent. On regrette juste que les tailles n’aillent pas au-delà du XL. Peut-être un prochain objectif ? En attendant, direction l’e-shop pour dégoter votre maillot fétiche de l’été entre 10 et 30 euros.

About the author
Coach certifiée en Nutrition Naturelle, je partage ma passion pour la gourmandise, le sport et le bien-être dans une optique de bienveillance. De la Belgique à Paris en passant par New York et Rome, je ne me lasse jamais de découvrir de nouveaux délices mais je préserve un amour sans faille pour le chocolat et les frites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *