mercredi 18 avril 2018

Cure d'aloe vera : désacidifiez, revitalisez et cicatrisez votre organisme

Ca y est, le printemps est là et bien visible. Mais la santé est-elle au top ? Après un hiver froid chargé de plats bien copieux, le foie et l'organisme en général peuvent se retrouver encombrés de déchets et de toxines. C'est le moment idéal pour un petit coup de boost, en accord avec les principes de la nutrition ayurvédique du printemps dont je vous ai déjà parlé précédemment. Adoptez l'aloe vera pendant deux mois et dites adieu à vos petits maux quotidiens ! 


RAPPEL : QUELS SONT LES MAUX COURANTS DU PRINTEMPS ?
Par définition, le temps du printemps est variable : tantôt chaud, tantôt froid mais encore relativement humide. C'est donc la période à laquelle on voit apparaitre les petits refroidissements. Avec le contre-coup d'un hiver plus gras et plus riche dans l'assiette, les problèmes de reflux et de digestion sont également courants, en même temps que le pollen se répand dans l'air avec les allergies qu'on lui prête. 

L'ayurveda, science médicinale ancestrale aux origines indiennes, perçoit les changements du printemps comme un engorgement des organes Kapha, entrainant par la suite sentiment de lourdeur, manque d'énergie, fatigue et acidité générale du corps et de l'estomac. L'idée est donc "d'alléger" le corps avec une nourriture légère et revitalisante, tonifiante. Une fois cette alimentation adoptée, on peut fournir un petit coup de pouce supplémentaire avec une cure d'aloe vera printanière.

L'ALOE VERA : UNE PLANTE RECONNUE DEPUIS L'ANTIQUITÉ
C'est au printemps 2017 que je me suis penchée sur les propriétés de l'aloe vera. A l'époque, j'avais de sérieux problèmes de spasmes de l'estomac et de reflux gastrique après m'être coincé un anti-inflammatoire dans l'oesophage, entrainant ainsi des brûlures et inflammations douloureuses. On soupçonnait également une possibilité d'ulcère, même si la gastroscopie n'a au final rien détecté. Quoiqu'il en soit, à côté de ma médication, j'étais en quête de remèdes naturels pour accélérer la guérison et apaiser les parois de mon oesophage et de mon estomac. C'est au fil de mes recherches que j'ai découvert l'aloe vera et on peut dire qu'il revient de loin.

S'il en existe plus de 250 variétés, seule une quinzaine est utilisée à des fins médicinales. Ce sont des plantes à la fois très grasses et riches en eau, appartenant à la famille des liliacées. Leurs feuilles sont très imposantes, pouvant atteindre 60 cm, et parsemées de picots sur les extrémités. Dans leur centre se cache la pulpe, utilisée pour faire du gel d'aloe vera concentré. A l'origine, on retrouve les aloes en Afrique du sud et du nord mais leur résistance permet désormais d'en cultiver un peu partout, même s'ils préfèrent un climat chaud et sec. 

Les écrits montrent des traces d'usage d'aloe vera à des fins thérapeutiques dans des civilisations chinoises et mésopotamiennes remontant à 5000 ans avant Jésus-Christ, en Egypte Ancienne, en Grèce Antique, au Moyen-Orient et en Asie. L'aloes serait arrivé assez tardivement en Europe, autour de la Renaissance, et fut également importé en Amérique. Mais pourquoi un tel succès à travers le monde ? 

LES VERTUS DE L'ALOE VERA
Pour comprendre l'intérêt de l'aloe vera sur la santé, il suffit de jeter un petit coup d'oeil à sa composition. 

On en effet retrouve dedans :
  • des minéraux et oligo-éléments
  • des acides aminés dont 7 essentiels
  • des vitamines
  • des enzymes
  • des tanins
  • des substances fongicides
  • des anti-oxydants
  • des substances analgésiques
  • des substances antibiotiques
  • ...

Au premier regard, on cerne déjà un certain potentiel. La première chose qu'on peut observer, c'est que l'aloe vera est une bombe à nutriments, ce qui fait de lui un complément alimentaire naturel et complet pour stimuler ses défenses et revitaliser le corps. Mais ce n'est pas tout.


Les propriétés :

> Détoxifiantes : l'aloe vera aide à purger l'organisme des toxines, de la même manière que l'argile. Il y a donc une possibilité de "réactions inattendues" du corps la première semaine face à cette détox puissante comme des diarrhées, désordres digestifs, maux de tête ou problèmes de peau. C'est simplement le corps qui évacue par les émonctoires et se débarrasse des déchets, c'est éphémère. Personnellement, je n'ai constaté aucun effet désagréable particulier. 

> Digestives : l'aloe vera aide à réguler le transit, réduire les ballonnements, nettoyer le colon et soulager de manière générale les symptômes de l'intestin irritable.

> Basifiantes : une des caractéristiques principales de l'hiver, c'est la consommation d'aliments plus gras, de repas plus lourds chargés en protéines animales et d'excès pendant les fêtes (sucre, alcool, viandes...). En résulte alors un corps plus acide, épuisant les réserves en minéraux et plus vulnérable. L'aloe vera possède des vertus basifiantes pour restaurer l'équilibre naturel du corps et aider à le renforcer.

> Cicatrisantes : l'aloe vera est très indiqué dans le traitement d'ulcères et autres blessures de l'organisme grâce à ses vertus protectrices et cicatrisantes sur les tissus et les organes. Ceci notamment grâce à  sa teneur en aloelucine et en gibbérelline qui accélèrent la régénération cellulaire. 

> Immunisantes : par sa teneur en nutriments et en substances anti-virales et anti-bactériennes, l'aloe vera agit aussi positivement sur notre immunité et nos défenses naturelles.

FAIRE UNE CURE D'ALOE VERA
Il faut tout d'abord le choisir correctement, en prenant du gel d'aloe vera, plus concentré que le jus. Celui-ci est disponible en bouteille en magasins bios et sur internet. Il doit contenir un minimum de 90% d'aloe, être certifié bio et sans pasteurisation, avec une stabilisation à froid pour ne pas détruire les principes actifs, comme celui de la marque PurAloe. Une fois ouvert, il devra être conservé au frigo.

Il suffit tout simplement de consommer une cuillère à soupe chaque matin avant le petit-déjeuner, à jeun pour absorber les nutriments au maximum. Si vous le tolérez bien (mais les réactions sont rares de toute façon), vous pouvez augmenter à 2 cuillères à soupe à partir du deuxième mois. De manière générale, vous pouvez monter jusqu'à 50 ml de gel d'aloe vera par jour. Cette petite cure devra bien entendu être accompagnée d'une alimentation équilibrée riche en végétaux, en céréales anciennes, en protéines maigres et en épices. Une pratique sportive est également recommandée. 

Le gel d'aloe vera n'a pas beaucoup de goût, il est relativement neutre mais très frais aussi il passe assez bien. Il apporte une sensation de fraicheur en bouche et de digestion légère par la suite. Pour les muqueuses enflammées, notamment en cas de reflux et les estomacs capricieux, il contribue également à un soulagement rapide. 

Contre-indications : en cas de diarrhées persistantes, pensez à réduire la dose à une cuillère à café. L'aloe vera est également déconseillé en cas de prise de diurétiques, de médicaments pour le coeur et de traitements du diabète. 

A vous de jouer désormais pour aborder les beaux jours avec un corps tout neuf, une énergie retrouvé, un système digestif apaisé et l'esprit léger !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire